L'INSUFFISANCE RÉNALE CHRONIQUE,  UNE BOMBE À RETARDEMENT